Chasse Royale Marrone

Quantité: Visualiser le panier
Une veste qui surprend non seulement par son histoire, mais aussi pour l'originalité de la façon. Vers la moitié du dix-neuvième siècle, le roi Victor-Emmanuel II, chasseur passionné, aimait fréquenter le District de Chasse d'Aoste. L'uniforme de ses gardes-chasses était formé d'un gilet porté sur une veste, tous deux caractérisés par un grand nombre de poches extérieures. Entièrement réalisée par des artisans italiens, Chasse Royale évoque ce goût royal en le réinterprétant. Sur la veste pratique en doux velours est appliqué un gilet en futaine, les nombreuses poches ont un style fonctionnel et sportif mais aussi élégance. La doublure interne est celle que connaissent bien tous ceux qui portent déjà Lodra'™ : le dessin écossais exclusif dans les couleurs Valgrisa® . Les boutons, qui anciennement portaient le blason de la Maison Royale, sont réalisés en zamac, un alliage métallique moderne qui peut être moulé aux hautes températures, et ils présentent le logo Chasse Royale™ qui évoque les uniformes royaux.
Chasse Royale est réalisée en velours et futaine (marron ou vert), en cachemire et futaine ou en cachemire seulement. Ces deux dernières versions sont réalisées exclusivement sur commande. Pratique, moderne et originale avec ses onze poches, la veste est particulièrement résistante aux intempéries grâce au traitement Bionic Finish. La coupe unique, le confort, la portabilité, les finitions de qualité réalisées en exclusivité par des artisans italiens (dans les versions en cachemire les boutonnières sont réalisées à la main une par une) en font un vêtement unique, en véritable style montagnard, apprécié de tous ceux qui aiment évoquer la chasse avec style.
La poche extérieure droite de Chaasse Royale cache un livre, un don pour les clients Valgrisa, écrit à plusieurs mains par un groupe d'amis de Valgrisa et de la Vallée d'Aoste : Roberta Rio, Francesco Marone Cinzano, Enrico Martinet, Luciano Barbera et Pietro Passerin d’Entreves, qui a rédigé l'introduction. Un volume qui raconte la chasse sans ambitions académiques mais avec le plaisir de raconter des expériences et des points de vue, de la chasse stratégique et structurée, comme il arrivait à l'époque de la Maison de Savoie, à la chasse plus tactique, voire desctructurée, comme dans le récit de Martinet. Avec les publications qui accompagnent Lodrà, La Châtelaine et 1865, le volume forme la petite bibliothèque alpine qui s'adresse aux personnes qui s'identifient dans l'élégance et dans le style Valgrisa.

Copyright 2015 Valgrisa®